Daniel Wappler a appris à 13 ans que l’homme qu’il appelait « papa » n’était pas son père biologique. Il a alors décidé de comprendre l’histoire de ses géniteurs. Son livre raconte le long cheminement de la recherche qui lui permet aujourd’hui d’assumer pleinement l’histoire qui est la sienne. 

 Read More sur  La Revue française de Généalogie