Avec ce récit de 200 pages, Bruno Lemagie développe toutes ses découvertes et redonne à son « oncle » du XIXe siècle son aura de pionnier de la foi, toujours dévoué mais jamais reconnu officiellement. 

 Read More sur  La Revue française de Généalogie